Bilan d'investigation préventive

Aujourd’hui, le catalogue d’analyses proposé par le laboratoire LIMS est l’un des plus complets en Europe, et certainement le plus innovant. A titre d’exemple, il a développé un programme permettant d’investiguer avec précision le microbiote, sa composition, son activité, la présence de levures, mais aussi la perméabilité de l’intestin et la qualité du mucus qui le tapisse.

Pour faciliter la tâche des praticiens, le LIMS propose sur simple demande un ensemble de Bilans d’Investigation Préventive regroupant les analyses le plus souvent utilisées dans des situations clinques données (ex : BIP Système Nerveux Central, BIP Cardiovasculaire, BIP Métabolique, …)

Vous pouvez recevoir le bilan de votre choix directement dans le module de téléchargement ci-dessous.

Vous êtes à la recherche de ?

BIP Armure Immunitaire

BIP Armure Immunitaire
BIP Cardiovasculaire
BIP De Base
BIP Metabolisme
BIP Neuro+
BIP Système nerveux central

Acides biliaires

Acides biliaires
Acides gras - courte chaîne
Caroténoïdes
Dysbiose mycose intestinale
FUT2
Microbiote intestinal
Statut du stress oxydatif
TMAO
Typage lymphocytaire

Acides biliaires

Le rôle le plus connu des acides biliaires est l'émulsion des nutri-micronutriments liposolubles (graisses ; vitamines A, D, E et K ; caroténoïdes ; phytostérols).

Les rôles nouvellement attribués aux acides biliaires couvrent une panoplie beaucoup plus étendue :

- régulation de la prise de poids ;
- homéostasie du métabolisme des carbohydrates, lipides, cholestérol ;
- régulation de l'appétit et de l'insuline ;
- détoxification et élimination des composés toxiques ;
- modulation de l'immunité et homéostasie de la fonction barrière intestinale.
De plus, il a été démontré que les acides biliaires et le microbiote intestinal sont en interaction permanente. Ainsi, pour ne citer qu'un exemple, la communication entre ces 2 éléments permet d'empêcher la croissance de bactéries opportunistes et pathogènes en provenance notamment du tractus digestif supérieur et de la partie supérieure des poumons. En clair, les acides biliaires participent à l'équilibre du microbiote intestinal.

Acides gras - courte chaîne

Les acides gras à courte chaine (AGCC : acétate, propionate et nbutyrate) sont issus de la fermentation par certaines bactéries du microbiote intestinal des carbohydrates fermentescibles.

Les acides gras branchés (AGB :isobutyrate, isovalérate et n-valérate) sont issus de la putréfaction par certaines bactéries du microbiote intestinal des acides aminés branchés (leucine, isoleucine, valine)

Caroténoïdes

Les caroténoïdes sont des pigments naturels qui apportent une coloration variant du jaune-orangé au rouge-violet lorsqu'ils sont à l'état libre. Ils jouent un rôle important pour la santé des humains. Dans l'alimentation humaine, une cinquantaine de caroténoïdes est consommée de façon relativement fréquente, une dizaine d'entre eux de façon importante et les trois principaux (le bêtacarotène, la lutéine et le lycopène) constituent 80 % des apports en pigment.

Près de 10 % des caroténoïdes dont l'alpha-carotène, la cryptoxanthine et le bêta-carotène sont des précurseurs de la vitamine A, une vitamine essentielle, indispensable à la vision, à la préservation des tissus épithéliaux ou au système immunitaire. Les caroténoïdes sont également de puissants antioxydants capables de protéger nos cellules contre les attaques des radicaux libres et d'exercer ainsi une action préventive contre un certain nombre de maladies dégénératives. Le dosage des caroténoïdes sanguins permet d'évaluer non seulement la consommation de fruits et légumes de vos patients mais aussi leur capacité de digestion et d’absorption des substances lipidiques, car ces molécules sont de natures hydrophobes et sont absorbées en même temps que les lipides.

Dysbiose mycose intestinale

Aujourd'hui, plusieurs techniques innovantes permettent d'avoir une analyse plus précise et facilement interprétable du microbiote intestinal. Parmi celles-ci, le DMI (Dysbiose Mycose Intestinal), constitue un outil très intéressant. Il permet la mise en évidence dans les urines du patient de métabolites spécifiques de l'activité des microorganismes de type bactérien et/ou fongique. Leur augmentation reflète une prolifération anormale de ces micro-organismes.

Le DMI quantifie une série de métabolites pour lesquels plusieurs études scientifiques ont établi un lien entre leur augmentation anormale et la présence d'une dysbiose et/ou d'une prolifération de levures (le plus souvent du Candida).

FUT2

Il s'agit du dépistage des polymorphismes génétiques pouvant toucher l'expression d'un gène nommé FUT 2, codant pour une enzyme appelée a1,2 fucosyltransférase. Cette enzyme permet de fabriquer du 2-Fucosyllactose (2-FL) qui est un oligosaccharide. C'est l'oligosaccharide présent à forte concentration dans le lait humain (HMO : Human Milk Oligosaccharide).

L'enzyme a1,2 fucosyltransférase (a1,2 FT) intervient dans le fonctionnement des cellules épithéliales et leurs sécrétions mucoïdes. Les mutations entrainant un déficit de synthèse de la a1,2 fucosyltransférase (a1,2 FT), donc de 2-FL, représentent environ 20% de la population caucasienne et 15% de celle asiatique. Point clé : le 2-FL permet à un certain nombre d'espèces du microbiote de trouver leur niche et donc d'assurer une bonne diversité du microbiote. De plus, le 2-FL pourrait contribuer soit à protéger l'homme de pathogènes soit à augmenter la tolérance à l'infection en régulant des gènes bactériens responsables de la virulence.

Microbiote intestinal

Le microbiote intestinal, sous les feux de l’actualité, éveille les consciences et établit les liens innombrables entre son équilibre et notre santé immunitaire, endocrinienne, cardiovasculaire, métabolique et psycho-émotionnelle. Ces liens sont de plus en plus connus et reconnus. Nous n’en avons pas fini d’en apprendre sur le sujet !

Il s’agit d’une révolution en matière d’évaluation quantitative et qualitative des bactéries qui peuplent notre intestin (microbiote intestinal). Cette nouvelle technologie, à la pointe en biologie clinique, va déterminer en quelles quantités sont présentes les grandes familles de bactéries (les phylas). La finesse de l’analyse identifieriera jusqu’aux différentes espèces de bactéries présentes dans notre intestin. Il sera ainsi possible d’apporter au patient les conseils parfaitement adaptés ainsi que les outils personnalisés pour moduler et optimiser son propre microbiote.

Statut du stress oxydatif

Le stress oxydant correspond à l'accumulation de lésions oxydatives au niveau des composés principaux de nos cellules et tissus : les protéines, les lipides et l'ADN. Il est responsable du vieillissement de notre organisme et, s'il est augmenté, du vieillissement prématuré et de toutes les maladies dégénératives qui y sont associées.

Le stress oxydant peut survenir dans deux situation :

La première : lorsqu'il y a une augmentation de l'agression par les espèces oxygénées réactives (aussi appelée radicaux libres). Ces dernières sont soit d'origine endogène (dysfonctionnement mitochondrial, altération de la détoxication, inflammation chronique) soit exogène (soleil, pollution, tabac, …)

La deuxième : lorsque nos défenses antioxydantes naturelles sont déficientes. C'est souvent le cas lorsque notre alimentation n'apporte pas les antioxydants (surtout présents dans les fruits et légumes comme les caroténoïdes) et les micronutriments indispensables à l'activité de nos systèmes enzymatiques (Sélénium, cuivre, zinc) ou que nous ne produisons pas suffisamment d'antioxydants endogènes (Coenzyme Q10, Glutathion, acide alpha-lipoïque).

TMAO

Certaines bactéries du microbiote intestinal sont capables de convertir la choline, la phosphatidylcholine, la L-carnitine en triméthylamine (TMA) qui sera ensuite oxydée en triméthylamine-N-oxyde (TMAO) au niveau hépatique.

Les bactéries intestinales responsables du métabolisme de la choline/phosphatidylcholine et de la L-carnitine n'ont pas été totalement identifiées. La capacité à produire la TMA a été retrouvée chez les Firmicutes, Proteobacteria, et Actinobacteria et semblerait être absente chez les Bacteriodetes.

La TMA est métabolisée par les enzymes du complexe flavine mono-oxygénase du foie (FMO) pour ensuite produire la TMAO.

Typage lymphocytaire

e système immunitaire dispose de différentes lignées de lymphocytes T caractérisées par l'expression de gènes spécifiques (cytokines, marqueurs de surface cellulaire, etc.) et par certains critères fonctionnels.

On distingue par exemple :

- les lymphocytes T cytotoxiques CD8+ et les Natural Killers, directement impliqués dans la lyse des cellules cibles.
- les lymphocytes T CD4+ (Th : T helper ou auxiliaire) qui ont des fonctions effectrices.
- les lymphocytes T CD25+ ou Tregs qui ont des fonctions régulatrices.

Ce sont les lymphocytes T CD4+ naïfs qui se différencient en plusieurs lignées aux fonctions distinctes pour satisfaire les besoins d'adaptation des réponses immunitaires. Le système immunitaire n'est jamais au repos mais son bon fonctionnement se base sur un équilibre dynamique entre différents types de réponses immunitaires concurrentes et mutuellement inhibitrices.

BIP Armure Immunitaire

Les virus sont parmi nos ennemis microscopiques les plus craints car pour la majorité nous ne disposons pas d’agents pharmacologiques spécifiques et performants. Notre combat contre ces envahisseurs dépend donc quasi exclusivement de nos mécanismes de défenses: l’étanchéité des barrières ainsi que notre système immunitaire, inné et adaptatif. Pour être efficace, la réponse doit être juste, ni trop faible, ni exagérée. Dans ce dernier scénario les dommages collatéraux peuvent être tellement importants qu’ils sont responsables de la morbidité, voire mortalité, bien plus que l’action on délétère du virus lui-même. Les barrières et les cellules immunitaires ont besoin pour leur activité optimale d’un ensemble de nutriments qui doivent nécessairement être disponibles en quantité adéquate.

Le BIP Armure Immunitaire est composé d’analyses de micronutriments et métabolites qui interviennent dans la protection efficace contre les attaques virales et dans la limitation des lésion inflammatoires infligées aux tissus par un système immunitaire exacerbé et trop réactif. Ces micronutriments et métabolites ont été choisis car ils ont fait l’objet d’études et de publications scientifiques dans le domaine de l’immunité.

BIP Cardiovasculaire

Il est de plus en plus clair que l’hypercholestérolémie est loin d’être la cause unique à l’origine des maladies cardiovasculaires. De nombreuses études ont démontré que plusieurs autres facteurs contribuent à l’initiation et la progression des lésions vasculaires conduisant aux maladies cardiovasculaires : l’inflammation systémique de bas grade, le syndrome métabolique, le stress oxydant, l’hyperhomocystéinémie, le microbiote.

Le BIP CARDIOVASCULAIRE reprend un ensemble d’analyses qui contribuent à déterminer avec précision le niveau de plusieurs paramètres influencés par l’alimentation et pour lesquels il a été démontré que leurs altérations contribuent à la genèse des affections cardiovasculaires.

BIP De Base

Le lien entre une altération de l’environnement nutritionnel et l’état de santé n’est plus à démontrer et avait été déjà constaté il y a plus de 2400 ans par Hippocrate, le fondateur de la médecine occidentale.

DE QUOI S'AGIT-IL ?

Le BIP DE BASE comprend un ensemble d’analyses qui évalue le niveau de plusieurs micronutriments essentiels au bon fonctionnement de nos cellules, tissus et organes et indispensables à notre santé. Les analyses choisies pour le BIP DE BASE concernent les micronutriments le plus souvent associés aux altérations fonctionnelles de nos systèmes vitaux et scientifiquement démontrés comme étant impliqués dans la genèse de la majorité des pathologies chroniques dégénératives.

BIP Metabolisme

Le BIP METABOLISME comprend un ensemble d’analyses qui évalue le niveau de micronutriments qui ont été clairement impliqués dans le développement des troubles métaboliques qui affectent un nombre croissant de patients : l’obésité, la sarcopénie, le syndrome métabolique et le diabète de type 2.

Les causes de ces pathologies sont à rechercher, en ce qui concerne le régime alimentaire, plus au niveau qualitatif que quantitatif. Sur les 50 dernières années, les apports caloriques n’ont pas significativement augmenté et ceux en graisses ont même plutôt diminué. Il apparaît que les facteurs responsables de la résistance à l’insuline s’érigent de plus en plus comme des acteurs fondamentaux dans l’apparition des troubles métaboliques.

BIP Neuro+

Les neuromédiateurs sont les médiateurs moléculaires qui assurent la communication entre les neurones et assurent le fonctionnement optimal de notre cerveau face aux diverses situations rencontrées au cours de notre vie. Notre humeur, nos comportements, nos pensées, nos émotions sont largement influencées par ces molécules importantes agissant au niveau du cerveau.

Le BIP NEURO+ évalue le niveau de plusieurs neuromédiateurs et de leurs métabolites. Ces analyses permettent de mieux cerner les axes plus spécifiquement perturbés chez vos patients anxieux, fatigués, stressés, déprimés, en burnout ou qui présentent des troubles comportementaux. Elles permettent de proposer l’approche personnalisée la plus adéquate et la plus efficace.

BIP Système nerveux central

Il a été largement montré que les neurones ont besoin de molécules spécifiques pour assurer leurs fonctions essentielles comme la conduction électrique et la neurotransmission.

Le BIP SYSTEME NERVEUX CENTRAL (SNC) comprend un ensemble d’analyses qui évalue le niveau de plusieurs micronutriments indispensables au bon fonctionnement du système nerveux central tant au niveau de ses activités émotionnelles que cognitives.